La protection des prises d’eau est réglementée sur base de la vitesse d’écoulement de l’eau souterraine jusqu’au point de captage. Ainsi, autour d’un captage, trois périmètres successifs sont déterminés en fonction de la nature de l’aquifère (sable, craie, schiste,...). Une mesure du temps de transfert de l’eau souterraine jusqu’à l’ouvrage permet de délimiter les différentes zones (zones mesurées).
A défaut d’une étude, les zones sont définies d’une manière forfaitaire.
 
Pour savoir si vous vous trouvez en zone de prévention de captage officiellement désignée par un arrêté ministériel ou soumise à l’enquête publique, cliquez ici.